Ambre de Cabochard - GRES
 

Prix indicatif : 46
Contenance : 50ml
Sortie : Octobre 2007
GRES
Aujourd'hui, les Parfums Grès font renaître Cabochard, ce parfum d'exception lancé en 1959, en créant Ambre de Cabochard qui mêle subtilement valeurs traditionnelles et accents inédits, reflets raffinés

Au coeur de ce nouveau parfum oriental, l'ambre s'inscrit dans la tendance actuelle des fragrances opulentes. Cette nouvelle interprétation envoûtante du légendaire Cabochard est une véritable déclaration d'amour faite aux sens.

La sensualité, l'opulence et l'élégance qui émanent de ce parfum oriental ont été magnifiquement interprétées dans un ravissant flacon dont le col est enlacé avec grâce du célèbre noeud Cabochard.

La composition sensuelle et élégante d'Ambre de Cabochard s'adresse à une femme raffinée, indépendante et sûre d'elle, qui recherche un parfum de caractère pour affirmer son style.

COMPOSITION

Une association inédite d'Épices (Cannelle, Gingembre etCardamome) et de Nectar de fruits (Myrtille, Mûre et Mandarine) assure un départ plus original et singulier que jamais.

Dans son élégante note de coeur, s'épanouissent la Tubéreuse, le Cyclamen et le Muguet de manière particulièrement séduisante, rehaussant la fragrance d'une subtile touche d'exotisme.

Accompagné du Patchouli, de la FèveTonka, de la Vanille et du Musc, l'Ambre signe au final un accord sensuel de notes ambrées boisées. Cette fusion harmonieuse d'Ambre et de Bois précieux confère au parfum sa puissante personnalité. de l'esprit d'aujourd'hui.
En parler sur le forum

Où acheter ce produit :

Les produits GRES sont disponibles par ces circuits de distribution :

Parfumeries Sélectives, Grands Magasins

Avis des consommateurs du produit Ambre de Cabochard : 15/20 (1 avis)

Femme à 40 ans

★★★★☆ 15/20

Une fragrance fabuleuse

Cette eau de toilette sent vraiment très bon. Par contre on peut déplorer son manque de tenue, dommage ! Difficile aussi de la trouver, sauf sur les sites de vente privée, où elle n'est pas toujours en vente !

Avis déposé le 18 novembre 2010