Tumulte - CHRISTIAN LACROIX
 

Prix indicatif : 32 / 42 / 62
Contenance : 30 / 50 / 100ml
Sortie : Mars 2006
CHRISTIAN LACROIX
C’est un univers de tradition fantasque et baroque, de sensualité exotique et pudique à la fois que traduit Tumulte, un tumulte intérieur de sensations, d’évocations et de passions intimes, tel le sud de l'enfance et de l'adolescence de Christian Lacroix, entre rigueur et ferveur.

Méditerranéen, curieux et éclectique, Christian Lacroix n’a cessé depuis la création de sa maison de Couture et la présentation de la première collection portant son nom, en 1987, d’étendre son univers de création. Et c’est avec succès qu’il traduit aujourd’hui ses émotions dans l’univers de l’homme.

COMPOSITION
Les notes naturelles – genièvre, laurier – distillent leurs aspérités et leur fraîcheur aromatique pour rehausser les facettes épicées de l’essence de Bay.

Baumes essentiels et bois naturels répercutent un accord balsamique où domine l’essence et l’absolue d’Encens de Somalie. Le mariage des bois précieux reflète et magnifie cette sensation.

Enfin, les subtilités du cèdre exploité dans tous ses états – la variété Atlas, la qualité Texas, le cèdre Chine, le cèdre Virginie – précisent ce boisé sensuel créé par Nathalie Gracia-Cetto (Givaudan).

L’étui se nuance en tons aubergine et violet. Le flacon rappelle une flasque ancienne comme celle qu’on emportait en voyage. Capot guilloché en forme de pointe de diamants.
En parler sur le forum

Où acheter ce produit :

Les produits CHRISTIAN LACROIX sont disponibles par ces circuits de distribution :

Parfumeries Sélectives, Grands Magasins

Avis des consommateurs 20/20 (1 avis)

Femme à 33 ans

★★★★★ 20/20

Tumulte de Ch. Lacroix....le parfum de mon homme

Un parfum sophistiqué, distingué, élégant aux notes boisées et épicées de cardamome, de clou de girofle, de cannelle, de cèdre, le santal. On y retrouve aussi une note fumée d'encens, de bois de cade. Il laisse un sillage un peu cuiré et persistant. Je suis attachée à ce parfum pour mon mari qui n'en aime plus d'autre non plus. Je crois qu'il a enfin trouvé SON parfum !

Avis déposé le 17 février 2008