Bio Specific - Masque S.O.S Soif Intense - YVES ROCHER
 

Prix indicatif : 10,70
Contenance : 75 ml
L'avis des Addicts : ★★★★☆ 16/20 (2 avis)
Packaging ★★★★★
Conditionnement ★★★★☆
Texture ★★★★☆
Parfum ★★★★★
Efficacité ★★★★☆
Rapport Qualité / Prix ★★★★☆
YVES ROCHER
Les peaux déshydratées ont soif et elles le font savoir : manque d’éclat et de fraîcheur, l'apparition de fines ridules… Elles ont besoin d'un bain d'hydratation. Gorger sa peau d'hydratation*. Le Masque SOS Soif Intense, riche en Osmolytes Végétaux, apporte une réponse immédiate aux problèmes de sécheresse cutanée. Après seulement cinq minutes de pose, les mécanismes d’hydratation interne de la peau sont réactivés. L’épiderme est désaltéré, regonflé et le teint a retrouvé tout son éclat et sa fraîcheur. Son + : Une texture gel-crème bleuté, ultra-désaltérante. * Par imprégnation des couches supérieures de l'épiderme. Conseils beauté : Appliquer le Masque SOS Soif Intense en couche épaisse sur le visage, en évitant le contour des yeux. Laisser poser 5 minutes. Essuyer le surplus avec un mouchoir en papier.
Informations renseignées par : lolochapelle
En parler sur le forum

Où acheter ce produit :

Les produits YVES ROCHER sont disponibles par ces circuits de distribution :

Boutiques, VPC, Internet

Avis des consommateurs : 16/20 (2 avis)

★★★★☆ 16/20 (2 avis) Note générale du produit :
Packaging ★★★★★ 19/20
Conditionnement ★★★★☆ 17/20
Texture ★★★★☆ 15/20
Parfum ★★★★★ 19/20
Efficacité ★★★★☆ 15/20
Rapport Qualité / Prix ★★★★☆ 15/20

Femme à 20 ans

★★★★☆ 15/20

Masque SOS soif intense

La texture laisse une impression de fraicheur sur la peau à son contact. Cependant le masque ne se rince pas et s'essuie à l'aide d'un mouchoir ce qui rend la peau un peu collante. Son efficacité ne fait pas de miracles mais reste relativement bonne et son parfum est très agréable.

Avis déposé le 12 juin 2008

Femme à 21 ans

★★★★☆ 17/20

Hydratation intense

5 minutes pour retrouver une peau hydratée, repulpée, rebondie. Ce masque fait retrouver la douceur aux peaux les plus sèches et les plus agressées.

Avis déposé le 10 novembre 2007