Afterglow - Bougies de Massage Parfumées - JIMMYJANE
 

Prix indicatif : 24
Sortie : Juillet 2008
L'avis des Addicts : ★★★★★ 19/20 (1 avis)
Packaging ★★★★★
Conditionnement ★★★★★
Texture ★★★★★
Parfum ★★★★★
Efficacité ★★★★★
Rapport Qualité / Prix ★★★★☆
JIMMYJANE
Afterglow est une gamme de bougies de massage qui éveillent tous les sens en offrant une délicate lumière, des parfums fascinants, et la possibilité d'un frisson (de plaisir!) tactile.

Lorsque la bougie est allumée, la cire au soja et aux extraits de plantes naturelles libèrent la senteur qui embaume la pièce et installe une atmosphère sensuelle.

Les plus aventureux éteindront la flamme et verseront alors délicatement la cire sur le corps d'un complice.

Appliqués sur le corps, les composants de la cire se transforment en véritable huile de massage qui nourrit, hydrate les couches supérieures de l'épiderme.

Sans paraffine, ni colorant, et surtout aucune inhibition, cette bougie est constituée d'ingrédients cosmétiques.

Afterglow est disponible en 3 senteurs aphrodisiaques :

- Pink Lotus : donne une touche fleurie douce et subtile.
- Fig Leaf (feuille de figuier) : intriguante et innocente, mélange délicatement des notes naturelles avec la senteur fruitée et sucrée de la figue.
- Bourbon : envoûte d'un parfum de chêne fumé avec une pointe de caramel, évoquant la séduction du sud.
En parler sur le forum

Où acheter ce produit :

Les produits JIMMYJANE sont disponibles par ces circuits de distribution :

Sephora

Avis des consommateurs du produit Afterglow - Bougies de Massage Parfumées : 19/20 (1 avis)

Femme à 20 ans

★★★★★ 19/20

Effet garantis

J’ai adoré !!
Parfum envoûtant et sensuel, très dépaysant !! il rend l’ambiance unique et très HOT, limite aphrodisiaque !!
Mais l’idée de génie est qu’on peut l’étendre et en faire une huile de massage envoûtante ... avec un parfum qui me revient rien qu’en y pensant !! En plus ce produit hydrate vraiment.
Moi je dis oui, pour des soirées torrides en couple avec ces bougies qui sont l’accessoire indispensable

Avis déposé le 29 juillet 2008