PureGlow - Crème Exfoliante Chauffante - NEUTROGENA
 

Prix indicatif : 6.2 0
Contenance : 100 ml
L'avis des Addicts : ★★★★★ 20/20 (2 avis)
Packaging ★★★★★
Conditionnement ★★★★★
Texture ★★★★★
Parfum ★★★★★
Efficacité ★★★★★
Rapport Qualité / Prix ★★★★★
Goût / Parfum ★★★★★
NEUTROGENA
- La chaleur permet un nettoyage hyper efficace : les pores se dilatent pour une action purifiante en profondeur. - Les cristaux de sucre exfolient et débarrassent ensuite la peau de toutes ses impuretés. Pour la première fois, Neutrogena crée un rituel qui permet de retrouver toute la magie des soins en Institut chez soi. La texture de la Crème Exfoliante Chauffante est très compacte car elle ne contient pas d'eau. C'est grâce à la réaction thermique de cette formule anhydre au contact de l'eau qu'elle libère de la chaleur.
Informations renseignées par : Kinou64
En parler sur le forum

Où acheter ce produit :

Les produits NEUTROGENA sont disponibles par ces circuits de distribution :

Pharmacies, GMS

Avis des consommateurs du produit PureGlow - Crème Exfoliante Chauffante :  : 20/20 (2 avis)

★★★★★ 20/20 (2 avis) Note générale du produit :
Packaging ★★★★★ 20/20
Conditionnement ★★★★★ 20/20
Texture ★★★★★ 20/20
Parfum ★★★★★ 20/20
Efficacité ★★★★★ 20/20
Rapport Qualité / Prix ★★★★★ 20/20
Goût / Parfum ★★★★★ 20/20

Femme à 22 ans

★★★★★ 20/20

J'aime

J'ai acheté ce produit pour faire un test, j'avais avant celui là le neutrogena visibly clear, et j'aime beaucoup le résultat de la peau après avoir utilisé cette crème ! La peau est douce et toute propre. On a une sensation de fraicheur, j'adore !

Avis déposé le 17 août 2010

Femme à 30 ans

★★★★★ 20/20

Un peau de bébé

C'est une vraie surprise lors de la 1ère application. Il faut bien se sécher les mains et là attention ! Ca chauffe ! Impressionnant ! On sent bien que les pores se dilatent sous l'effet de la chaleur, apès il n'y a plus qu'à masser les particules de sucre pour un gommage comme en institut ! Un régal ! En plus, après la peau ne tire pas, elle reste hydratée !

Avis déposé le 2 juin 2007