Soyance - Kit Racines - SCHWARZKOPF
 

Prix indicatif : 6,99
Sortie : Novembre 2006
L'avis des Addicts : ★★★★★ 18/20 (1 avis)
Présentation ★★★★★
Texture ★★★★★
Efficacité ★★★★★
Parfum ★★☆☆☆
Rapport Qualité / Prix ★★★★★
SCHWARZKOPF

Entre deux colorations, les femmes entretiennent leurs racines avec une application ciblée au pinceau. Ce geste professionnel est enfin disponible à domicile avec ce Kit professionnel unique pour une application ultra ciblée, comme chez le coiffeur.

Grâce à son pinceau applicateur spécial racines, le mélange colorant est déposé avec soin et précision sur toutes les zones de repousse des cheveux blancs, y compris les raies et les tempes. Le Kit Racines permet de masquer jusqu'à 2cm de racines blanches.

Le Kit Racines est une coloration permanente qui ne s'estompe pas au fil des shampooings. Innovante, sa formule est très concentrée en pigments colorants qui vont masquer les cheveux blancs en un temps de pause très court de 10 mn seulement.

Résultats : les racines blanches se teintent durablement d'une couleur naturelle qui s'accorde à celle de vos longueurs.

Tel un nuancier de couleurs, le système Color-Adapt de Kit Racines permet à chaque femme de trouver la référence qui lui convient parmi les six nuances naturelles proposées. Le Kit Racines Soyance est compatible avec toutes les marques de coloration et couvre la majeure partie des teintes de coloration existantes :

En parler sur le forum

Où acheter ce produit :

Les produits SCHWARZKOPF sont disponibles par ces circuits de distribution :

Magasins Populaires, GMS

Avis des consommateurs du produit Soyance - Kit Racines : 18/20 (1 avis)

Femme à 43 ans

★★★★★ 18/20

Efficace

+ Points forts : produit permanent

- Points faibles : trop petite quantité, même si c'est pour juste camoufler les racines

La couleur correspond tout à fait à mes attentes, ce produit est très efficace, mais le fabricant aurait pu augmenter la quantité de produit car lorsqu'on a beaucoup de cheveux il est difficile de combler toutes les racines.

Avis déposé le 11 mars 2016