Voyage en Eaux parfumées avec Chanel

Voyage en Eaux parfumées avec Chanel

Venise, Biarritz ou Deauville, autant de lieux de villégiature où la célèbre Maison du 5 rue Cambon nous entraîne avec sa trilogie baptisée Les Eaux de Chanel. Un nouveau territoire olfactif et sensoriel qui donne envie de prendre le large.

Les Eaux de Chanel : une infinie fraîcheur et un nouveau geste

Conçues par le parfumeur Olivier Polge en collaboration avec le Laboratoire de Création et de Développement des Parfums Chanel, Les Eaux de Chanel inaugurent un territoire olfactif inexploré et initient un geste nouveau. Car si l'on retrouve les ingrédients les plus nobles de la parfumerie, ils sont ici étirés, fluidifiés ou assouplis pour offrir un sillage aérien, d'une infinie fraîcheur. Une fraîcheur renforcée par un système particulier de pompe qui diffuse des microgouttelettes de parfum sur un temps plus long qu'un vaporisateur classique. Aussi quand le sillage entre en contact avec la peau, cela fait l'effet d'un nuage tendre, d'une brume délicate et généreuse. Aussi généreuse que le nouveau flacon de cette collection qui évoque les flasques d'alcool que l'on emportait naguère dans la poche d'un veston. Son verre fin, plus léger que d'habitude, lui permet en effet d'être facilement transporté malgré son grand format. Absolument identiques, les trois flacons se distinguent par leurs noms inscrits à l'avant de leur écrin et par la couleur de leur jus.

Trois Eaux, trois lieux chers à Gabrielle Chanel

C'est à Deauville que tout commence en 1912 pour la jeune modiste Gabrielle Chanel. Déjà incontournable, la station balnéaire de la côte normande est la destination préférée des Parisiens pour le week-end. Et c'est là qu'elle lancera sa première collection et qu'apparaîtront les rayures, le beige, le jersey, les habits empruntés aux marins... Un foisonnement d'idées qui dessinent déjà les contours du style iconique Chanel et une source d'inspiration pour Olivier Polge pour la création de Paris-Deauville, une eau d'un vert mordant qui saisit et oxygène le corps.

Pour Paris-Venise, le parfumeur s'est autant inspiré du "long voyage en Orient-Express qui sépare la capitale de la cité lacustre italienne, que de la destination seule... C'est probablement l'Eau la plus citadine des trois." Une composition qui fait cohabiter les ors de l'Orient avec une sensation ouatée autour des fruits rouges, de l'iris, du géranium de Grasse et des bois pour réchauffer la peau. Un hommage à cette ville unique qui a redonné à Gabrielle Chanel le sourire et sa foi créative après le décès de Boy Capel tragiquement disparu dans un accident de voiture.

En 1915, Coco Chanel inaugure une nouvelle boutique à Biarritz, la station de la côte basque qui est le lieu de villégiature de la Haute Société de l'époque mais aussi l'échappée sportive absolue, avec une élégance rare. L'Eau Paris-Biarritz est ainsi la plus aquatique de la collection. "Je voulais qu'on ait la sensation sur la peau que chaque ingrédient est imprégné d'eau " explique Olivier Polge. Ainsi, accompagnées d'une note aqueuse, les agrumes ouvrent la voie à un accord muguet sur un fond de vétiver et de muscs blancs. L'effet d'un bain glacé au soleil, d'une respiration profonde.


(Collection Les Eaux de Chanel, Chanel. Disponible sur le site www.chanel.com, dans les Boutiques Chanel Mode et Parfums Beauté et aux Galeries Lafayette Haussmann jusqu'au 15 juillet 2018. Vaporisateur 125 ml, prix indicatif : 112 €)

JE LIS AUSSI

Chanel lance sa première ligne de maquillage pour hommes

Après Jean-Paul Gaultier il y a 10 ans, c'est au tour de la Maison Chanel de s'affranchir des codes en lançant sa ligne de maquillage pour hommes. Baptisée Boy de Chanel, cette ligne a pour vocation d'accompagner les hommes dans leur vie quotidienne. Car pour Chanel,

Dans les Champs de Chanel

A l'occasion de la 15ème édition de "Jardin, Jardins" aux Tuileries, Chanel vous invite à découvrir son champ-jardin parfait abritant les cinq fleurs emblématiques grassoises qui sont au coeur des plus jolies créations de la célèbre Maison.