Une nouvelle signature olfactive pour Elie Saab

Une nouvelle signature olfactive pour Elie Saab

Elie Saab et Francis Kurkdjian enrichissent la signature olfactive du couturier avec Elie Saab Le Parfum Eau de Toilette, une nouvelle création qui fait la part belle à une fleur d'oranger plus cristalline, presque évanescente.

Il y un an déjà, Elie Saab nous présentait Elie Saab Le Parfum, sa première fragrance célébrant une dualité si chère à ce couturier entre " lumière d'Orient et modernité d'Occident ". Comme la traîne flamboyante d'une robe couture Elie Saab, ce floral solaire boisé déploie un sillage au tombé parfait. Aujourd'hui, Francis Kurkdjian réinterprète la signature olfactive d'Elie Saabinitiée avec l'Eau de Parfum à travers une Eau de Toilette. Son inspiration, le parfumeur l'a puisée dans un souvenir olfactif rapporté par le couturier. Celui de la maison de son enfance, entourée d'orangers à la fragrance aérienne. C'est donc une fleur d'oranger plus cristalline et mêlée à un miel de rose que Francis Kurkdjian a imaginée pour cette nouvelle fragrance au pouvoir tout aussi addictif que son aînée. Comme autant de nouvelles broderies ornant une mousseline précieuse, fleur de mandarinier, gardénia et vétiver apportent quant à eux leur touche de spontanéité. Elie Saab Le Parfum Eau de Toilette, une nouvelle façon de porter la signature parfum du célèbre couturier. (Elie Saab Le Parfum Eau de Toilette, Elie Saab. Disponible en parfumeries et grands magasins. Vaporisateur 30ml, 50ml et 90ml, prix indicatifs : 45€, 65€ et 95€)

JE LIS AUSSI

Le Cupuaçu, nouvel ingrédient star chez Klorane

Après avoir exploré les bienfaits des bourgeons de peuplier, Klorane part en 2018 en Amazonie à la découverte des richesses du cupuaçu, un fruit dont le pouvoir nutritif est une fois et demie supérieure à celui du beurre de karité, actif de référence pour la nutritio

Shiseido entre dans une nouvelle ère avec Essential Energy

Main dans la main avec le Massachussetts General Hospital et le Centre de Recherche en Biologie Cutanée de l’Université d’Harvard, Shiseido a décrypté les interactions entre le cerveau et la peau pour faire entrer le soin dans une nouvelle ère. Premier volet de cette