Stéphanie Seymour, une nouvelle égérie Estée Lauder

Stéphanie Seymour, une nouvelle égérie Estée Lauder

Après Hilary Rhoda, Carolyn Murphy et Gwyneth Paltrow c'est au tour de Stéphanie Seymour de devenir égérie de la marque américaine Estée Lauder.

© Estée Lauder

C'est au tour de l'icône de beauté Stephanie Seymour de devenir égérie de la prestigieuse marque américaine Estée Lauder.

Née à San Diego, Stephanie Seymour a fait sa première apparition dans le mannequinat après avoir fait la couverture du magazine Cosmopolitan.

Photographiée par les plus grandes signatures de l’univers de la mode, Patrick Demarchelier, Peter Lindbergh, Steven Meisel, MarioTestino et bien d'autres, Stephanie a été la muse du designer Azzedine Alaïa et a également été le visage d’innombrables campagnes publicitaires pour les plus grandes maisons comme Chanel, Louis Vuitton, Versace ou encore Salvatore Ferragamo.

Marriée à Peter M. Brant, Stephanie a trois fils, Dylan, Peter et Harry, et une fille, Lily. Avec son mari, elle a fondé "The Brant Foundation Art Study Center", dédié à l’éducation pour l’art contemporain mondial. Elle est une collectionneuse passionnée d’arts plastiques et propriétaire d’une importante collection de couture vintage. Stéphanie Seymour contribue ainsi également régulièrement à la rédaction du magazine Interview présentant des artistes et designers qu’elle admire.

« Je suis honorée de faire partie de la famille Estée Lauder », a déclaré Stephanie Seymour. « Lorsque j’étais jeune, ma mère avait un rêve pour moi, celui que je devienne une égérie Estée Lauder ! Donc c’est vraiment un rêve accompli. » www.esteelauder.fr

JE LIS AUSSI

Le Cupuaçu, nouvel ingrédient star chez Klorane

Après avoir exploré les bienfaits des bourgeons de peuplier, Klorane part en 2018 en Amazonie à la découverte des richesses du cupuaçu, un fruit dont le pouvoir nutritif est une fois et demie supérieure à celui du beurre de karité, actif de référence pour la nutritio

Shiseido entre dans une nouvelle ère avec Essential Energy

Main dans la main avec le Massachussetts General Hospital et le Centre de Recherche en Biologie Cutanée de l’Université d’Harvard, Shiseido a décrypté les interactions entre le cerveau et la peau pour faire entrer le soin dans une nouvelle ère. Premier volet de cette