Retour aux sources pour Le Couvent des Minimes

Naviguez dans l'univers


Retour aux sources pour Le Couvent des Minimes

Fondé en 1614 en Haute-Provence, Le Couvent des Minimes est lié à l'histoire d'un homme nommé Louis Feuillée, botaniste du roi Louis XIV, qui partit à travers le monde à la recherche d'espèces végétales singulières. De ses découvertes et de ses voyages est née une marque de Haute Parfumerie. Son nom ? Vous le connaissez déjà : Le Couvent des Minimes. Mais sous les traits d'une marque qui nous revient totalement rénovée... A découvrir dès cet été en exclusivité dans les parfumeries Marionnaud !

Le Couvent des Minimes, la première marque de parfumerie de niche accessible et vegan

C'est en se plongeant dans les archives du Couvent des Minimes qu'est venue l'inspiration du renouveau de la marque ; des planches botaniques et des cartes de navigation de Louis Feuillée, ce botaniste explorateur qui vécut à Mane au 17ème siècle et fut l'un des pères fondateurs de la botanique moderne. Comme un retour aux sources, la marque célèbre donc cet héritage fabuleux en nous proposant une Haute Parfumerie élaborée à partir de matières naturelles, nobles et rares, green et 100% vegan, respectueuse de la faune et de la flore. Sous la houlette d'Hervé Gambs, directeur de création olfactive, c'est une équipe de 10 parfumeurs - dont Anne-Sophie Behagel et Amélie Bourgeois de Flair - qui a donc travaillé sur cette nouvelle parfumerie singulière, alternative à la parfumerie classique qui réinvente les codes du luxe en facilitant l'accès à cette haute parfumerie.
Avec les Parfums Remarquables, 5 compositions d'une qualité à donner le vertige, Le Couvent des Minimes retrace ainsi les voyages de Louis Feuillée et nous entraîne dans des lieux d'exception : Porto Bello , Fort Royal, Santa Cruz, Valparaiso et Smyrna composés à 86% de matières d'origine naturelle. Au nombre de 5 également, les Colognes Botaniques à 10% de concentration, évoquent quant à elles une promenade olfactive dans les Jardins du Couvent des Minimes et sont formulées à base d'essences florales, de plantes infusées et d'absolus végétaux.
Cette nouvelle parfumerie singulière s'exprime aussi autour de l'univers de la maison avec les Intérieurs Singuliers inspirés des séjours de Louis Feuillée à la Cour du Louis XIV.

Les Soins du Couvent pour le Visage et le Corps, des recettes ancestrales revisitées en rituels d'exception

Devenue marque de parfumerie de niche, Le Couvent des Minimes n'en a pas oublié son savoir-faire en matière de soin. Des recettes ancestrales qui ont toutefois été revisitées pour proposer des formules pures, exemptes de tout ingrédient controversé et 100% vegan là encore. L'occasion de (re)découvrir les Baumes devenus mythiques inspirés par le jardinier du Couvent, de fondre pour les Soins du Couvent Amorem pour le visage et le corps, réinterprétation du Cérat de Gallien et de l'ancienne gamme Baume d'Amour et enfin pour fondre pour l'univers sensoriel des Soins Remarquables, trois soins corps aux huiles botaniques recueillies aux 4 coins de la planète et fusionnant dans une parfaite synergie au sein de 3 formules : une huile, un baume et un gommage.
Tout le plaisir de la Slow Beauty, du soin sans compromis mais avec des produits qui n'oublient pas d'être beaux et raffinés.
Une véritable petite révolution pour cette marque qui n'a pas fini de faire parler d'elle.

(Le Couvent des Minimes. Disponible en exclusivité dans les parfumeries Marionnaud et sur www.marionnaud.fr. A partir de 8 €)

>> A lire aussi :
-
On adore Phylia de M, la nouvelle pépite d'Oh My Cream
-
Delarom, les huiles essentielles nouvelle génération.
-
Le retour des Merveilleuses de Ladurée

JE LIS AUSSI