On adore... La Collection 34 et son Bazar Edition 2015 diptyque

On adore... La Collection 34 et son Bazar Edition 2015 diptyque

Un an après le lancement de la Collection 34 et son Bazar, diptyque enrichit la collection de nouveaux objets et parfums.

Pour expliquer tout son art de vivre, diptyque présentait l’année dernière la Collection 34 et son Bazar - où parfums et objets éclectiques se côtoyaient afin d’exprimer toute l’intimité et l’histoire de la Maison - et promettait d’emblée d’agrandir cette nouvelle collection par la suite. C’est aujourd’hui chose faite, la marque enrichit en effet la Collection 34 et son Bazar avec pour commencer, un trio d’eaux de parfums dont Benjoin Bohème, un jus excentrique imaginé par Olivier Pescheux, qui met en scène un benjoin issu d’une production durable et équitable au Laos, magnifié de graines d’angélique, santal, styrax et patchouli. Composée par Fabrice Pellegrin, L’Eau Mage quant à elle est une fragrance verticale et irrésistible construite autour des accents ambrés et sensuels de l’ambroxan qui s’habillent de zestes de mandarine, de rose, d’épices et de musc.Ôponé est le nom de la troisième eau de parfum et fait référence à un ancien port Somalien sur la route des épices. Imaginée par Olivia Giacobetti, elle concentre avec indécence l’absolue et l’essence de la rose de Turquie qui se réchauffent de safran, cumin et bois de gaïac. Trois nouvelles compositions abritées dans un verre soufflé plongé dans de l’eau glacée afin de créer un choc thermique brutal ayant pour effet craqueler le flacon. Autre création signée Fabrice Pellegrin, La Prouveresse, nouvelle bougie parfumée de la collection. Hommage au chemin emprunté par Yves Coueslant lorsqu’il séjournait dans sa maison près de Grasse, elle diffuse une fragrance rappelant ce sentier bordé de figuiers, cyprès, feuillage et herbes aromatiques. Cette bougie est également proposée en format ciergeà glisser au coeur d'un photophore.Une bougie présentée dans un pot en céramique fabriqué artisanalement au Portugal selon la technique de terre mêlée : Après avoir revisité la tradition ancestrale grassoise du « mille fleurs » autour du mimosa en 2014, Fabrice Pellegrinmet cette année le jasmin à l’honneur avec de nouvelles Essences Insensées en édition limitée. Composée à partir d’un jasmin tardif, récolté en automne, dont les facettes fruitées presque confites, s’accentuent de fleur d’oranger et de basilic, cettefragrance est aussi disponible en parfum solide. Trois nouveaux photophores luxueux rejoignent également cette Collection 34 et son Bazar ainsi que de nouveaux cahiers et cartes postales Papier Tigre s'inspirant desmotifs iconiques diptyque. (La Collection 34 et son Bazar, diptyque. Disponible dans les points de vente agréés diptyque et sur www.diptyqueparis.fr. A partir de 14 € les Carnets)

JE LIS AUSSI

diptyque s'installe rue Saint Honoré et célèbre Paris

Plus de cinquante ans après l'ouverture du 34 boulevard Saint Germain, la Maison diptyque traverse le pont de la Concorde pour s'arrimer rive droite, dans le monde de la mode, au 332 rue Saint Honoré. L'occasion d'inviter ses visiteurs à découvrir ses rituels et ses

diptyque ou l'art du bel objet parfumé

Pour un quotidien toujours raffiné, la Maison diptyque ne cesse de réinventer l'art du parfum. Pour cette rentrée, de nouvelles créations sont au rendez-vous.