Toujours plus de pureté chez Issey Miyake

Toujours plus de pureté chez Issey Miyake En 1992, Issey Miyake crée L’Eau d’Issey, sa première fragrance pensée comme « le parfum le plus beau, le plus pur du monde : le parfum de l’eau sur la peau d’une femme. »

Aujourd’hui, la marque donne un nouveau souffle à ce parfum iconique et ouvre un second chapitre de son histoire avec L’Eau d’Issey Pure, une fragrance riche de contrastes qui réinvente la source du parfum originel.

Transparente et pourtant profonde, fluide mais néanmoins enveloppante, L’Eau d’Issey Pure incarne toute la pureté d’une goutte d’eau sur la peau et écrit une nouvelle histoire aquatique imaginée par Dominique Ropion.

Évoquant les eaux limpides et fraîches, le Maritima, une molécule exclusive IFF s’associe d’emblée aux inflexions minérales et animales de l’ambre gris pour apporter sensualité et largesse à la fragrance.

Un bouquet resplendissant de muguet cristallin et de fleur d’oranger survient alors et nous plonge dans un sillage blanc délicat.

L’essence de rose Damascena gorgée de rosée du matin se laisse découvrir et entraîne avec elle l’opulence du jasmin dans un tourbillon de pétales avant de se reposer sur les vibrations musquées et boisées du Cashmeran.

Un nouvel opus à découvrir ici en vidéo :



Et pour incarner la pureté de cette goutte, la marque a fait appel au designer américain Todd Bracher qui a imaginé ce flacon reprenant la silhouette élancée de L’Eau d’Issey mais dont la bille cristalline qui orne son sommet a glissé au fond du flacon ; un parti-pris artistique qui illustre parfaitement ce retour aux sources.

(L’Eau d’Issey Pure, Issey Miyake. Disponible en parfumeries et grands magasins. Vaporisateurs 30ml, 50 ml et 100ml, prix indicatifs : 50 €, 79 € et 101 €)