On adore... La Maison de Parfum Le Galion

On adore... La Maison de Parfum Le Galion En 1930 à Paris, le Prince Murat - descendant de Joachim Murat, beau-frère de Napoléon 1er et roi de Naples - fonde la Maison de parfum Le Galion - dont le nom s’inspire du symbole de Paris - puis la cède, en 1935, à Paul Vacher, un maître-parfumeur formé par Marcel Guerlain et ayant travaillé chez Lanvin pour qui il créa notamment le mythique Arpège.

En 1936, Paul Vacher crée Sortilège, un parfum contenant plus de quatre-vingts essences naturelles qui connaît un succès immédiat et sera l'un des fleurons de la Maison Le Galion. Verront plus tard le jour Bourrasque, Iris, Tubéreuse ou encore Brumes, en 1938 qui encourage les femmes à rester belles en déposant quelques gouttes de parfum sur leur peau malgré l’hostilité des temps.

En 1980, Le Galion est vendu à un groupe américain. Mal gérée, la société périclite et emporte avec elle toute une image de la France et du parfum, celle de l’élégance et de la simplicité, des bonnes manières et du sens de la qualité.

Aujourd’hui, Le Galion renaît de ses cendres tel un phénix, réédite les parfums d’exception qui ont fait ses beaux jours à l’image de Vétyver et nous invite à découvrir sa collection de nouvelles fragrances avec Cuir et Aesthete qui rendent hommage à l’héritage de Paul Vacher.

En 1960, Christian Dior demande à Paul Vacher de créer Diorling, le premier cuir de la Maison, et c’est en hommage à cette création que Le Galion crée aujourd’hui Cuir, une fragrance originale s’ouvrant sur un départ hespéridé de bergamote et d’élémi puis construit autour du lys blanc, de l’ambre gris, des muscs et du santal.

Aesthete est quant à lui un cuir persan qui célèbre la passion de Paul Vacher pour les arts ; une ouverture sur des notes de mandarine d’Italie, d'essence de davana, d'encens hyperessence et de safran laisse place à un cœur de cuirle bois de gaïac, le castoréum, l’oud et l’essence d’absolu de jasmin reposent sur un fond boisé de santal, vanille et muscs blancs.

En 1968, dans un contexte de révolution des mœurs, Paul Vacher crée Vétyver, un parfum musqué et musclé iconique que la Maison réédite aujourd’hui à partir de sa formule originale.

Une fragrance typée qui s’ouvre sur les notes hespéridées et épicées de bergamote, mandarine d’Italie, noix de muscade et coriandre puis développe un cœur aromatiquesauge sclarée, lavande, petitgrain, estragon et verveine annoncent un fond de vétiver, santal, fève tonka et muscs qui laissent un sillage intense sur la peau.

(Cuir, Aesthete et Vétyver, Le Galion. Disponibles chez Colette, Jovoy, Ombres Portées et Marie-Antoinette. En savoir plus sur www.legalion.fr. Vaporisateur 100ml, prix indicatif : 140 €)