La thalasso en France a toujours le vent en poupe

La thalasso en France a toujours le vent en poupe

Publi-rédactionnel

En cette période de crise économique, on pourrait penser que les Français font des coupes budgétaires dans les dépenses considérées comme superflues : gadgets électroniques, vacances, etc.

Dans les faits, il n'en est rien et l'importance que les Français accordent aux dépenses consacrées à leur plaisir ne faiblit pas. Ainsi en va-t-il de la thalassothérapie ainsi que le signalent différents acteurs du secteur comme Thalassoline qui est spécialisé dans ce type de séjours, en particulier la thalasso en France et qui confirme non seulement le développement de l'activité, mais aussi le fait que beaucoup de Français, échaudés par différents événements socio-politiques à l'étranger comme la Révolution de Jasmin, privilégient de nouveau les vacances dans l'Hexagone.

Comment expliquer un tel succès ?

D'abord, parce que la surabondance de communication autour de la crise, après avoir eu un effet inhibiteur sur les dépenses des Français, finit par avoir un effet contraire : quand demain n'est qu'une vaste incertitude et qu'on ne sait pas ce que vaudra notre argent, pourquoi le mettre de côté ?

Ensuite parce que les annonces à répétition sur la taxation des revenus d'à peu près tout le monde incite à dépenser pendant ses vacances plutôt qu'à essayer de gagner toujours davantage, comme cela a été le cas pour beaucoup de monde depuis des années.

Enfin parce que l'invasion de notre vie quotidienne par les médias et leur déferlement quotidien de nouvelles inquiétantes semble inciter les Français à se consacrer davantage à se préoccuper de leur bien-être à l'instant présent que de déplacer leurs plaisirs sur un futur de plus en plus incertain.

Mais c'est surtout un besoin renforcé de détente et de relaxation, né des tensions professionnelles et familiales qui se sont exacerbées ces dernières années qui a conduit au développement de la thalassothérapie. Les vacances, ce n'est plus seulement ne rien faire, c'est prendre du plaisir à ne rien faire ! Et conséquence d'une société où l'individualisme va crescendo, on n’a plus forcément envie de les passer en groupe, mais on a envie de se retrouver seul pour vraiment pouvoir se détendre, faire le point et se reposer le plus vite possible. Car la durée moyenne des vacances est en chute libre ! Il y a à peine 20 ou 30 ans, prendre 3 ou 4 semaines de vacances consécutives étaient la normalité. D'ailleurs la plupart des entreprises fermaient en août. Performance de l'entreprise et de ses salariés oblige, aujourd'hui il n'est pas toujours bien vu de dépasser 15 jours, voire une semaine d'absence. D'ailleurs, signe des temps, tout le monde s'inquiète à l'idée du nombre de mails qu'il faudra traiter à son retour.

Quelle destination a le plus la cote pour les Français en ce qui concerne le bien-être ? C'est la thalasso en Bretagne qui est toujours, et de loin, la plus représentée, avec un quart des centres de France et des « stars » comme Carnac ou Quiberon. Mais d'autres régions commencent à remonter leur retard, comme le secteur de Biarritz qui est particulièrement dynamique.

Quelles cures sont les plus à la mode ? Toujours la cure « remise en forme », qui est en fait une cure générique qui recouvre des soins assez différents, mais on voit de plus en plus se développer les cures minceur, la perte de poids étant désormais un objectif pour beaucoup de Français, la thalasso offre la possibilité d'atteindre ses objectifs tout en prenant du plaisir à le faire.

Publié le 17 octobre 2012