La Collection 34 et son bazar arrivent chez diptyque

La Collection 34 et son bazar arrivent chez diptyque
La saga diptyque commence en 1961 avec ses artistes-fondateurs Desmond Knox-Leet, Christiane Gautrot et Yves Coueslant au numéro 34 du boulevard Saint Germain à Paris.

En 2011, c'est tout l’esprit de cette boutique parisienne mythique qui était mis en flacon grâce à une prouesse technologique associant un parfumeur et un voleur d'odeur afin d’enfermer l’essence même du lieu. L'Eau du 34 était née.

Aujourd’hui, la Maison continue de cultiver l’excellence et va encore plus loin avec toute une collection qui revisite l’intimité et l’histoire de diptyque.

La Collection 34 explore ainsi les territoires classiques de diptyque avec des parfums pour soi et des parfums pour la maison mais accueille aussi pour la première fois des objets éclectiques, porteurs d’un art de vivre original et renouant avec "l’esprit bazar" si cher aux fondateurs et intimement lié à l’histoire de la marque.

Volontairement hétéroclite, la Collection 34 & son Bazar est le fruit de collaborations de la maison avec de nombreux artistes et artisans qui ont su apporter leur savoir-faire afin de créer un joyeux bazar parfumé proposant les coups de cœur et envies de ses créateurs.

Parmi ces créations originales, on découvre des cierges parfumés s’inspirant d’objets et de lieux fondateurs à habiller de magnifiques photophores fabriqués main et à poser sur des socles de matériau brut.

Reprenant la forme de l’emblématique ovale diptyque et d’un oiseau, on y trouve aussi des diffuseurs de parfums qui s’utilisent avec les fragrances de la maison.

Cet esprit bazar est aussi l'occasion de s'essayer à l'univers de la papeterie avec des carnets, un calendrier, un set de six cartes postales - tous les trois réinterprétant les motifs iconiques de la marque en collaboration avec les créateurs de Papier Tigre, jeune marque de papeterie très inspirée.

La Collection 34 nous présente aussi une nouvelle ligne parfumée : les Essences Insensées, hommage à la tradition séculaire grassoise du « mille fleurs » consistant à assembler les fleurs et plantes n’ayant pas été vendues pour composer un parfum unique puisque lié au hasard des récoltes.

C'est au parfumeur Fabrice Pellegrin que diptyque a confié le soin de revisiter cette tradition et d'élaborer cette première édition des Essences Insensées construite autour de la fraîcheur du mimosa qui a connu une floraison exceptionnelle en 2013.

Une fraîcheur qui s’épice de la grâce de la violette et d’une touche de poivre rose. L’héliotrope et la rose de mai venant ensuite renforcer la naturalité florale du mimosa qui se baume enfin de vanille, de maté et de cire d’abeille.

Pour le flacon, diptyque a fait appel aux archives d’un maître-verrier, travaillant toujours de façon artisanale, et l’a paré d’une pompe poire noire pour l’élégance du geste. La concrète parfumée s’offre, quant à elle, un écrin précieux de zamak en finition laiton.

Pour notre plus grand plaisir, il est prévu que La Collection 34 s’enrichisse par la suite de nouveaux objets et de nouvelles senteurs pour continuer d’écrire l’histoire diptyque.

(La Collection 34 & son Bazar, diptyque. Disponible dans les points de vente diptyque et sur www.diptyqueparis.fr. A partir de 16€ le carnet)