IOMA Booster Jeunesse, la cosmétique anti-âge par la preuve

IOMA Booster Jeunesse, la cosmétique anti-âge par la preuve Concept de soin ultra personnalisé créé par l'ingénieur Jean Michel Karam et développé autour d'appareils de diagnostic de pointe, IOMA va aujourd'hui encore plus loin dans la cosmétique technologique avec IOMA Booster Jeunesse.

Ce dernier né de la gamme est en effet fourni avec son propre instrument de mesure miniaturisé et doté de la technologie MEMS - les mêmes micro-capteurs qui équipent Curiosity, le robot le plus perfectionné au monde qui explore la planète Mars - afin d'évaluer jour après jour, à la maison, l'efficacité de ce soin.

Comment ça marche ? On active son capteur MEMS, on le pose quelques secondes sur la pommette et on évalue alors, en fonction du nombre de signaux lumineux qui apparaissent, le taux d'hydratation de la peau, marqueur d'efficacité de l'action de IOMA Booster Jeunesse sur la peau.

Une efficacité que ce soin anti-âge doit à sa formule d'exception qui combine à des concentrations records, une sélection des meilleurs principes actifs du marché et connus pour hydrater, détoxifier, régénérer et protéger la peau.

C'est le cas notamment du Résistem, un actif intégré à très haute dose, qui favorise la détoxification cutanée et qui aide à renforcer puissamment les défenses de la peau, et du NovHyal, un acide hyaluronique dernière génération à l'effet anti-relâchement.

Sans paraben, sans colorant, formulé et testé dermatologiquement, IOMA Booster Jeunesse offre aussi une texture qui a été particulièrement travaillée pour apporter confort et bien-être à l'application.

Jour après jour, la peau est plus belle, plus lisse, plus lumineuse. Rides et ridules s'estompent tandis que les traits se retendent.

Avec IOMA Booster Jeunesse, la révolution de la cosmétique anti-âge est en marche.

(IOMA Booster Jeunesse, IOMA. Disponible dans les magasins Marionnaud, sur www.marionnaud.fr et sur www.beautysuccess.fr. En savoir plus : www.ioma-paris.com. Flacon airless 50ml, prix indicatif : 128 €)

Publié le 2 mai 2013