Delarom bichonne vos lèvres

Delarom bichonne vos lèvres
© Crédit : Delarom

Dépourvu de glandes sébacées, l’épiderme de nos lèvres est encore plus vulnérable que celle du visage, aux nombreuses agressions de la période hivernale. A la clé, beaucoup de déshydratation, de dessèchement et l'apparition de gerçures disgrâcieuses. Pour leur garantir une protection optimale et une réparation rapide, Delarom a créé le Baume Protecteur Lèvres, une formule ultra naturelle au parfum gourmand.

Le geste beauté quotidien des lèvres tout au long de l'hiver

Grâce au film protecteur qu'il dépose, ce baume met les lèvres sous cloche leur garantissant confort, souplesse et bien sûr beauté. Quoi de plus agréable que de chouchouter ses lèvres avec cette formule fondante qui apaise instantanément les sensations de tiraillements, assouplit, hydrate, nourrit et répare les lèvres les plus abîmées. Cerise sur le gâteau, son parfum enveloppe les lèvres de notes délicieusement gourmandes.

Salicorne, karité, coco et noyaux d'abricot, quatre actifs naturels réunis dans un format pocket

Largement répandue sur les bords de mer, la salicorne est une plante vivace qui, pour s’adapter aux différents environnements, a développé un mécanisme lui permettant de lutter contre la déshydratation. Elle confère donc à la formule Delarom tous ses bienfaits pour une hydratation durable. Riche en acide gras, l'huile de noix de coco vient renforcer cette action grâce à d’incroyables propriétés de pénétration qui lui permettent de régénérer les épidermes fragilisés. À la fois nourrissante et hydratante, l'huile de noyaux d'abricot assouplit et revitalise naturellement l’épiderme. Egalement réputée pour son action régénérante, elle aide à garder des lèvres lisses et à lutter contre les effets du vieillissement. Quant au beurre de karité, un film protecteur et nourrissant pour la peau grâce à sa richesse en provitamine A et vitamine E.

(Baume Protecteur Lèvres, Delarom. Disponible en pharmacies, parapharmacies et sur www.delarom.fr. Pot 10ml, 12,90 €)

Publié le 7 décembre 2017