Aubade se met au parfum

Aubade se met au parfum
Après Chantal Thomass et La Perla, c'est au tour d'Aubade de pousser la porte de l'univers du parfum.

La célèbre maison de lingerie fine met pour la première fois en sillage son imaginaire pimenté de sous-entendus légers et nous dévoile sa nouvelle arme de séduction : Aubade, Le Parfum.


Confiée à Delphine Jelk, parfumeur pour la maison Drom Fragrances, cette partition olfactive à la fois romantique et sensuelle, est axée sur un musc floral poudré.

Loin d’un philtre capiteux, cette eau de parfum parle de simplicité et d’élégance, de chic naturel qui, à l’instar de dessous joliment brodés, laisse le charme agir. Un parfum intime et enveloppant, qu’il faut porter sur soi pour qu’il prenne toute sa dimension.

En tête, un mélange subtil d’amande douce et de clou de girofle qui dévoile un coeur de freesia, de muguet, de rose, de pivoine, d’héliotrope et de violette. Prélude raffiné à un triptyque de vanille, de bois de cèdre et de musc qui offre un sillage à fleur de peau.

Tout en rondeur, le flacon de verre à la transparence fumée imaginé par le designer Stéphane Ganneau est tout naturellement inspiré du galbe d'un sein.

Et pour cette nouvelle campagne de publicité, Aubade réinterprète la bichromie ultra chic des mythiques Leçons de Séduction. « Le Parfum » est donc le héros de la Leçon de Séduction N°145.

(Aubade, Le Parfum. Disponible chez les dépositaires agrées Aubade et sur www.parfumsaubade.com. Eau de Parfum 100 ml : 72 € et Lait Corporel 150 ml : 24 €)

Publié le 1er octobre 2013