La marque COSMENCE a cessé de produire et de commercialiser ses cosmétiques

Tous les cosmétiques de la marque COSMENCE ont été retirés des circuits de distribution.

Gant de massage - COSMENCE
 

Prix indicatif : 8,50
(ce produit n'est plus commercialisé)
L'avis des Addicts : ★★★★☆ 17/20 (2 avis)
Conditionnement / Présentation ★★★★☆
Praticité ★★★★☆
Efficacité ★★★★☆
Rapport Qualité / Prix ★★★★★
COSMENCE

Ce gant de massage s'utilise sous la douche ; il permet de stimuler la micro-circulation et d'optimiser l'efficacité anti-rondeurs. Le + créateur Chez les femmes, les cellules graisseuses sont en plus grand nombre sur les hanches, la taille et les bras. C'est donc au niveau de ces zones que les glucides et les lipides en excès sont mis tout particulièrement. Le gant de massage aide à destocker les graisses grâce à des mouvements circulaires faits sur ces zones.

Informations renseignées par : maria
En parler sur le forum

Avis des consommateurs : 17/20 (2 avis)

★★★★☆ 17/20 (2 avis) Note générale du produit :
Conditionnement / Présentation ★★★★☆ 17/20
Praticité ★★★★☆ 17/20
Efficacité ★★★★☆ 17/20
Rapport Qualité / Prix ★★★★★ 19/20

Femme à 22 ans

★★★★★ 18/20

Le massage selon le Club des Créateurs de Beauté

Je l'utilise deux à trois fois par semaine, souvent le week end, pour masser surtout les cuisses. Il est facile à utiliser, le plus simple étant de le laisser dans la salle de bain pour pouvoir l'utiliser (et y penser). Il est facilement maniable et relativement efficace même s'il est vrai qu'il n'est pas très grand. Après une bonne journée de cours ou de boulot, c'est très agréable. Un bon produit que je vous conseille.

Avis déposé le 8 février 2008

Femme à 42 ans

★★★★☆ 16/20

Pratique sous la douche

Je l'utilise souvent avec mon gel-douche pour masser mon ventre et mes cuisses. Sa texture en caoutchouc translucide masse bien la peau et il tient bien en main. Ensuite, je le passe sous l'eau et je le laisse toujours à portée de main dans la cabine de douche. Seul regret : il est un peu petit !

Avis déposé le 29 décembre 2007